SPIN PALACE CASINO EN LIGNE PREMIUM

Recevez 200 € en bonus

1e dépôt: Bonus jusqu'à 100% • 2nd / 3e dépôt: Bonus jusqu'à 400 € • Nouveaux clients uniquement •  Dépôt min : 10 €  •  Conditions de mise : 70x

Termes promotionnels

Inscrivez-vous

Qui est Nancy Pelosi, la fervente opposante de Trump ?

Nancy Pelosi Source: Wikimedia

Nancy Pelosi fait régulièrement parler d’elle depuis quelques semaines. Après avoir fait campagne pour devenir la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis pour la deuxième fois de sa vie, elle est élue à ce poste avec 50,7 % des voix, contre 44,2 % pour son adversaire républicain. En tant que femme et démocrate, la troisième personne la plus puissante des États-Unis fait peur au parti opposé. Découvrez dans cet article qui est Nancy Pelosi, son histoire, son chemin jusqu’à la présidence de la Chambre, et enfin ses objectifs en tant qu’opposante au président Trump.

Qui est Nancy Pelosi ?

Nancy Pelosi baigne dans la politique depuis sa plus tendre enfance. Elle est la fille de Thomas D’Alesandro Junior, qui a fait partie de la Chambre des représentants des États-Unis pendant huit ans, et qui est l’ancien maire de Baltimore. Son frère a suivi les traces de son père et a aussi été élu maire de Baltimore. Mariée à un investisseur immobilier, elle reste longtemps au foyer pour s’occuper de ses cinq enfants, dans sa villa palladienne qui dispose d’une belle piscine : aucun doute, Pelosi devait adorer jouer au casino en ligne depuis sa belle maison pour pimenter sa routine. Ce n’est que lorsque sa dernière fille entre en dernière année au lycée qu’elle décide de se présenter au poste de porte-parole du Parti démocrate pour la Californie du Nord en 1987. Nancy est, de 2007 à 2011, la première présidente de la Chambre des représentants, et l’est de nouveau depuis le 3 janvier 2019.

Féministe dans l’âme

Ayant passé sa vie entière dans la politique, Nancy Pelosi peut voir l’évolution des femmes dans ces milieux. Nancy subit de nombreuses années de misogynie depuis son arrivée à la Chambre des représentants, et notamment en 1987, lorsqu’elle est élue. Elle indique d’ailleurs que la seule fois où elle a été invitée à pénétrer dans le bureau du président de la Chambre des représentants, c’est en 2007, lorsqu’elle est élue présidente. Lors de sa première élection en 1987, seules 24 femmes sont élues. Durant sa carrière, elle voit ce chiffre progresser jusqu’à 435 en 2019, une première dans l’Histoire des États-Unis. En tant que femme, elle cherche à combattre pour les deux années à venir le harcèlement contre les femmes, et l’inégalité salariale.

Un parcours compliqué pour parvenir au poste

La campagne de Nancy Pelosi n’est pas de tout repos puisqu’elle est semée d’embûches, autant au niveau du parti politique opposé que dans son propre parti. D’un côté, les républicains accusent Nancy Pelosi d’être arrogante, avec plus de 130 000 spots la mentionnant de façon négative. Le patrimoine de Nancy Pelosi estimé entre 15 et 30 millions de dollars sert aussi à la rhétorique des républicains qui la rangent dans ce qu’on appelle la « gauche caviar ». Du côté de son propre parti, Nancy Pelosi, 78 ans, est fortement critiquée, notamment concernant son âge avancé. Les démocrates auraient préféré voter pour une présidente plus jeune. La plus jeune élue de la Chambre, qui se trouve être également démocrate, jure ne pas avoir voté pour Pelosi. Pelosi doit faire face à toutes ces critiques et trouver un moyen de satisfaire son parti, notamment avec un mandat réduit, et en attribuant certains postes à d’autres personnes. Elle est finalement élue avec 50,7 %, contre 44,2 % pour son opposant Kevin McCarthy, ses détracteurs démocrates les plus sévères ayant même voté pour elle. À ce propos, Nancy déclare au magazine Elle : « Je ne me sens pas forcément haïe. Je me sens respectée. On ne me critiquerait pas si je n’étais pas efficace ».

Une puissante opposante à la politique de Trump

Donald Trump Source: Wikimedia

Démocrate, et présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi est l’opposante la plus puissante du républicain Donald Trump. La présidente de la Chambre des représentants est considérée comme la troisième personne la plus puissante du pays, après Trump et son vice-président. La Chambre des représentants a de nombreux rôles importants comme ceux, entre autres, d’établir les lois, mais aussi de voter le budget du pays. En tant que présidente, elle est donc celle qui doit tenir tête au président des États-Unis en cas de désaccord, et qui peut rejeter les textes du parti opposé. Et ses objectifs vont d’ores et déjà en ce sens.

Les objectifs de Nancy Pelosi

Nancy Pelosi compte bien tenir tête à Donald Trump sur des sujets qui divisent les États-Unis. En premier temps, comme indiqué ci-dessus, Pelosi a à cœur le combat contre le harcèlement sexuel, un pied de nez au président ayant déjà eu des propos sur les femmes difficilement acceptables, mais aussi contre l’inégalité salariale. Pour rappel, Trump avait annulé l’obligation pour les entreprises de rendre publics les écarts de salaires entre les différents salariés par sexe et par origine, auparavant mise en place par Obama. Nancy déclare également vouloir s’opposer au projet de construction du mur qui séparerait le pays du Mexique, puisque le pays se trouve dans une « impasse budgétaire ». En effet, une partie de l’administration fédérale a cessé ses activités le 22 décembre 2018, afin de débloquer cinq milliards de dollars pour la construction du fameux mur. Nancy Pelosi déclare que c’est à la fois non rentable et immoral, et compte bien bloquer ce projet jusqu’au bout.

Inscrivez-vous
Pourquoi nous ne serons plus propriétaires dans le futur Top 10 des festivals de musique africains